Archives de catégorie : 2017 Partir

CONVERSATION Stéphane Fière

Stéphane Fière

Deux ouvrages de Stéphane Fière feront l’objet d’un débat dans le cadre du club de lecture Feuille d’Orient, dont la réunion se tient le mercredi 15 mars à 16 h dans la bibliothèque du Centre interculturel de documentation.

L’auteur nous emporte dans la Chine contemporaine avec finesse mais aussi drôlerie, car il en connaît les aspérités comme les charmes. Après avoir fait Sciences-Po, des études de chinois et de sciences politiques à Harvard et une carrière professionnelle aux États-Unis, Stéphane Fière a travaillé en Chine durant plusieurs années. Il a vécu dans le monde chinois durant vingt ans (Taiwan, Hong-Kong,…). Outre La Promesse de Shanghai (2007) et Camarade Wang achète la France (2016), il a écrit Caprice de Chine (2008) et Double Bonheur (2011).

Stéphane Fière, La Promesse de Shanghai, Actes Sud, Babel, 2007.

Poussés par la misère à quitter leur campagne natale et rejoindre la mégapole de Shanghai pour tenter d’y survivre, un jeune paysan et son père viennent comme des millions de mingong (paysans déracinés) travailler sur des chantiers pour de riches entrepreneurs chinois qui suivent à la lettre le slogan de Deng Xiaoping : « Enrichissez-vous ! ». Derrière la belle promesse se dessine la domination cynique des nouvelles élites de l’immobilier, associées aux anciennes de la bureaucratie rouge. Malgré la privation de leur droit officiel de résidence dans la ville qu’ils construisent, la solidarité et la débrouillardise des mingong parviennent à esquisser de nouvelles promesses.

Stéphane Fière, Camarade Wang achète la France, Phébus, 2016.

Stéphane Fière nous offre une comédie satirique experte et irrésistible. Mais qui nous transporte en France dans un univers qui devrait nous être mieux connu. Rien n’est moins sûr. Camarade Wang fut un camarade devenu Ministre du Commerce de la République populaire de Chine, qui profite d’une visite en France pour faire quelques emplettes, accompagné de sa délégation de huit collaborateurs et de six très jolies camarades. Rien ne l’arrête, et surtout pas les scrupules. Ni ceux de ses interlocuteurs français qui flairent la bonne occasion. Jusqu’à ce qu’une belle universitaire croise la joyeuse équipe et saisit l’opportunité d’être leur interprète, juste le temps d’une cérémonie.

EXPO – Migrants

Exposition Photographies – Migrants

Dominique Read présente à l’Université permanente de Nantes (Ateliers et Chantiers de Nantes, 2 bis bd Léon-Bureau, 44200 Nantes, tramway ligne 1, arrêt Chantiers navals) une vingtaine de photographies prise en Chine, illustrant le thème des migrations.

Dominique READ

 

68 ans, professeur d’allemand retraitée, Nantaise

Photos de voyages en Scandinavie, Europe de l’Ouest, du Sud et Centrale, Amérique du Nord, Russie, et depuis 2011, en Chine

Premier support utilisé, la diapositive, et depuis 2000, le numérique. Appareil Panasonic Lumix.

Séjours prolongés en Chine en 2011, 2012, 2014, 2015, visites dans le Guangdong, le Fujian, le Guangxi, le Jiangsu, le Hunan, le Yunnan, le Sichuan, le Shanxi, le Shaanxi, le Gansu, et à Hainan, Hong Kong, Macao, Shanghai, Beijing, Chongqing.

Prochain séjour mai 2017

——————————————–

Intro expo « Sur le thème des migrants » : quelques clichés pris à Chengdu, Shanghai, Guangzhou, Beijing, et surtout Chongqing, ville en pleine métamorphose, dont les mingongs sont les artisans.

Expo « Femmes de Chine » : portraits en noir et blanc de femmes, dans tous les aspects de leur vie.

 

FILM – The World, 世界

The World, 世界

La mondialisation mise en scène dans un parc de loisirs à Pékin.

Le réalisateur de Platform (2000) et de Still Life(2006) promène sa caméra dans les allées de World Park,à Pékin, un parc qui reproduit en miniature les monuments les plus célèbres du monde entier. Dans ce monde parfait et artificiel, les employés sont aux prises avec une réalité bien plus sombre. Dans un style qui mêle réel et imaginaire, le film offre une réflexion à double tranchant sur l’ouverture au monde de la Chine, révélant le rapport ambigu des Chinois à l’égard du monde extérieur, à l’époque de la Réforme et de l’Ouverture. La mondialisation est racontée comme un conte de fées,  — « Dans ce parc, tu peux voir le monde sans quitter Pékin » —, alors que le régime cherche à limiter les liens réels avec les étrangers et leurs mœurs.

Séance : Jeudi 17 mars 18 h, Cinématographe.

    • Réalisateur : Jia Zhangke
    • Interprètes : Tao Zhao.
    • Pays : Chine, Japon.
    • Année : 2004.
    • Durée : 105 mn.
    • Langue : Mandarin.
    • Genre : Drame historique et social.
    • Titre original : Shijie世界[Le Monde].

    Lien(s) : IMDB, Cinémasie, Douban dianying 豆瓣电影.

FILM – En quête d’amour, 对看

En quête d’amour, 对看

 

Les parents sont partis travailler au loin, comment le vivent leurs enfants ?

Deux enfants chinois, Lin-sen et Xin-yuan, grandissent dans des conditions totalement différentes, mais partagent la même souffrance : leurs parents les ont quittés pour travailler au loin. L’un vit dans les collines oubliées du sud, dans une pauvreté médiévale, tandis que l’autre est une fillette qui reçoit une éducation privée de haut niveau dans un internat de Pékin. A travers leur destin respectif, se dessine la profonde fracture sociale qui sépare les bénéficiaires de l’émergence chinoise et ceux qui en sont les victimes.

Séance : Jeudi 17 mars, 20 h 45, Cinématographe.

Réalisateur : Yun Ye.

Pays : Chine, France.

Année : 2016.

Durée : 145 mn.

Langue : Mandarin.

Genre : Documentaire.

Autre titre : Look Love.

Titre original : Duikan 对看 [Face-à-face]

Lien(s) : Écrans de Chine, Douban dianying 豆瓣电影.

 

FILM – Last Train Home, 归途列车

Last Train Home, 归途列车

Les ruraux exilés dans les régions industrielles, et voilà la fête du printemps.

Nous suivons les pérégrinations d’un couple de paysans chinois qui quittent leur fille et leur famille pour trouver du travail dans des régions industrielles. Ils trouvent un emploi précaire dans une entreprise de vêtements, et doivent se battre pour survivre et garder leurs amis. Puis ils rentrent pour le Nouvel an. Ce film nous introduit ainsi au cœur de la plus grande migration de l’humanité : près de 130 millions de ruraux ont quitté leur village pour payer l’émergence de la seconde économie mondiale.

Séance : Samedi 18 mars, 17 h, Cinématographe.

Réalisateur : Fan Lixin.

Pays : Canada.

Année : 2009

Durée : 85 mn.

Langue : Mandarin.

Genre : Documentaire

Titre original :

Autre(s) titre(s) : Guitu lieche 归途列车 [Le Train du retour].

Lien(s) : IMDB, Douban dianying 豆瓣电影.

 

FILM – Adieu Mandalay, 再见瓦城

Adieu Mandalay, 再见瓦城 (en avant-première)

De jeunes Sino-birmans clandestins dans les usines textiles de Thaïlande.

Des jeunes Birmans d’origine chinoise essaient de franchir illégalement les frontières pour travailler dans les usines textiles de Thaïlande, où ils connaissent la dure vie d’immigrés à double titre, mais découvrent aussi les troubles de l’amour.

Séance : Samedi 18 mars, 21 h, Cinématographe.

Réalisateur : Midi Z.

Interprètes : Kai Ko, Ke-Xi Wu

Pays : Allemagne, Birmanie, France, Taiwan.

Année : 2016.

Durée : 108 mn.

Langue : Mandarin.

Genre : Drame historique et social.

Autre(s) titre(s) : The Road to Mandalay.

Lien(s) : IMDBDOUBAN 豆瓣电影

FILM – Shanghai Belleville, 上海 – 美麗城

Shanghai Belleville, 上海 – 美麗城

Au cœur de la communauté chinoise de Paris et dans les cœurs parisiens.

La jeune réalisatrice taïwanaise nous introduit dans la vie d’exilé au cœur de la communauté chinoise de Paris. M. Zhou se retrouve sur un trottoir de Belleville. Il est « tombé du ciel » pour chercher Gine, sa femme disparue. Alors qu’il accepte un travail mal rémunéré, il rencontre Liwei, un jeune homme arrivé clandestinement de Croatie avec son petit frère, quelques mois auparavant. Ensemble, ils partent à la recherche de Gine, et sont aidés par Anna, une prostituée…

Séance : Dimanche 19 mars, 16 h 30, Cinématographe.

Réalisatrice : Show-chun Lee

Interprètes :  Anthony Pho, Martial Wang, Carole Lo.

Pays : France.

Année : 2015

Durée : 87 mn.

Langues : Français et mandarin.

Genre : Comédie sociale.

Lien(s) : IMDBEpochTimes上海美麗城